Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

01/01/2021 - Berberati

Centrafrique : les opérations de vote se sont bien déroulées à Berberati


Berberati est une zone minière du pays. La population a été motivée pour se rendre aux urnes et élire ses représentants, en dépit des fausses alertes faisant état de l’envahissement des groupes armés qui sévissent dans les autres villes de province.

A Berberati, chef-lieu de la préfecture de la Mambéré Kadeï, la population a accompli ce devoir civique dans 51 bureaux de vote. Selon les informations reçues, les portes des centres de vote ont été ouvertes dès 6 heures du matin. Les matériels électoraux acheminés par l’Autorité nationale des élections étaient disponibles. Les citoyens, en file indienne, motivés pour le choix des futurs dirigeants, ont achevé les opérations dans le temps imparti. La phase du décompte des bulletins a été entamée.

Ces électeurs, en majorité jeunes, affirment dans leurs propos que « la voix des urnes est la condition sans laquelle les représentants du peuple ne peuvent accéder au pouvoir ». Une mère de famille résidant à Berberati déplore la conduite incivique des groupes armés dans les villes comme Yaloke et Boali où le vote n’a pas eu lieu. « Notre pays a besoin de nous. Je pense que ces groupes armés  ne sont pas des fils du pays. Aimons notre pays et Dieu fera le reste ! Une pensée pour nos frères et sœurs affectés par ces crimes odieux », a-t-elle déclaré !

Contacté dans la soirée du 27 décembre, un membre de l’antenne préfectorale de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC) de  Berberati, Issa Mahadi, affirme qu’une partie de l’équipe des opérations de vote était en débandade aux environs de 19 heures. Suite à une fausse alerte faisant état de l’entrée des hommes armés dans la ville. Cependant, selon cette même source, des groupes armés seraient à Gamboula, localité située à une centaine de kilomètres de Berberati.

Aux dernières nouvelles, suite à la proclamation provisoire des résultats par l’Autorité nationale des élections (ANE), la ville de Berberati est calme. La population reste sereine en attendant les résultats définitifs qui seront rendus publics, le 19 janvier 2021, par la Cour constitutionnelle.

 © PCRC-CellCom – Claire Stéphane Kokanzo

Publié par le PCRC