Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

02/02/2022 - Centrafrique

Centrafrique : remise du document de plaidoyer national des OSC sur la Réforme du secteur de sécurité au gouvernement


Le 2 février 2022, la plateforme des organisations de la société civile sur la Réforme du Secteur de Sécurité (OSC/RSS) a remis au gouvernement centrafricain une note de plaidoyer national pour l'amélioration de la situation sécuritaire dans le pays. Dans ledit document, elle recommande la libre circulation des personnes et des biens et la lutte contre la corruption au sein des Forces de sécurité intérieure (FSI).

Lors du Forum de Bangui de 2015, l'une des recommandations fortes exigeait la conception et la réalisation d'un document de politique nationale de sécurité claire, qui prévoit le développement d'une stratégie nationale RSS définissant l'engagement de l'Etat pour celle-ci.

Grâce au projet « Appui à la consolidation de la paix, la réconciliation nationale et la résolution pacifique des conflits– renforcement de l'engagement des OSC dans la RSS en RCA », financé par l'Union européenne, l'ONG internationale Dan Church Aid (DCA) a identifié, en 2019, une quinzaine d'organisations de la société civile centrafricaine, parmi lesquelles la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC). Elle a décidé de travailler en consortium avec celles-ci, en vue de définir des stratégies et d'amener les communautés à s'impliquer au processus de réforme des services de sécurité.  

Ces organisations ont décidé de mutualiser leurs actions afin d'avoir plus d'impact. Et faire un plaidoyer pour un retour progressif et définitif de la sécurité sur le territoire national. Elles ont participé aux différentes formations sur le dialogue communautaire entre les acteurs de sécurité et les OSC ; la médiation des conflits, techniques d'un plaidoyer et l'élaboration d'un plan d'action pour le développement communautaire.

Lutter efficacement contre la corruption…

Grâce aux acquis de ces formations, elles ont mené des campagnes de sensibilisation et des dialogues communautaires auprès des FSI et des communautés, à Bangui et dans les villes de province. Ces échanges ont porté essentiellement sur les élections apaisées et la collaboration entre les FSI et les populations, afin que celles-ci apportent leur contribution au processus de la RSS à travers le dialogue et le plaidoyer continu.  

Solange Chantal Touabena, coordonnatrice de la plateforme des sociétés civiles de la République centrafricaine (SCRCA) a remis ce document national de plaidoyer des OSC/RSS à Margueritte Ramadan, ministre de la Promotion du genre, de la famille et de l'enfant. A cette occasion, elle a déclaré que « ce travail abattu a favorisé le retour progressif de la paix, matérialisé par la restauration de l'autorité de l'Etat, la reprise des services sociaux de base et le début de confiance entre les FSI/FDS et la communauté. » Selon ses propos, la plateforme OSC/RSS constate avec regret que le contexte sécuritaire est marqué par la recrudescence de la violence généralisée : braquages à main armée tant à Bangui qu'en province, rackets sur les barrières par les forces de défense et de sécurité ; corruption et lenteur dans la délivrance des cartes d'identité nationale et la délivrance des cartes nationales d'identité et des passeports aux étrangers.

… pour la paix et le développement socio-économique

C'est pourquoi la plateforme OSC/RSS recommande au gouvernement de favoriser la libre circulation des personnes et des biens ; d'accompagner les OSC/RSS et les prendre en compte dans les politiques de sécurité du pays et aussi de lutter efficacement contre la corruption au sein des FSI/FDS.

Elle demande à DCA et aux partenaires au développement de continuer à appuyer techniquement et financièrement la plateforme OSC/RSS en vue d'un changement de mentalité positif au sein des communautés à la base. La plateforme OSC/RSS va plus loin et demande au Conseil de sécurité des Nations Unies de lever l'embargo sur les armes à destination de la RCA, afin que le gouvernement puisse mieux défendre l'intégrité territoriale.

La ministre Margueritte Ramadan a, pour sa part,  félicité la plateforme OSC/RSS pour ce travail. Qui va permettre au gouvernement de promouvoir la libre circulation des personnes et des biens, la paix et le développement socio-économique. Elle promet de veiller sur ces recommandations afin qu'elles soient prises en compte dans l'action gouvernementale.

© PCRC-CellCom Petrus Namkoina

Publié par le PCRC