Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

08/09/2021 - Centrafrique

Centrafrique: le père de Dieudonné cardinal Nzapalaïnga a vécu


Dans la matinée du 8 septembre 2021, l'apôtre Nicolas Guerekoyame Gbangou a conduit, au PK 10 à Bangui, une délégation de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC). Elle rendait visite à la famille du cardinal archevêque de Bangui, dont le père vient d'être rappelé à Dieu. C'étaient des membres du conseil d'administration, du secrétariat permanent et de la Cellule de Communication (PCRC-CellCom).

Le soleil radieux, malgré la saison des pluies en cours, a bien contribué à la réussite de cette brève et émouvante cérémonie. Papy Louis, né vers 1938 à Bangassou (préfecture du Mbomou), est décédé le 4 septembre 2021 à Bangui. L'apôtre Nicolas Guerekoyame Gbangou, après les salutations d'usage, a prononcé à l'endroit de la veuve et de son entourage des mots de réconfort, de soutien et d'encouragement dans l'épreuve qu'ils endurent. C'était un témoignage chrétien: “Que Dieu accueille le défunt dans son royaume. Qu'il bénisse la veuve, le cardinal, ses frères et soeurs. Qu'il donne une paix durable à la Centrafrique”!

La mère du cardinal a prononcé quelques mots de remerciements. Après présentation des membres de la délégation PCRC, une envelope symbolique a été remise à la famille du défunt. Dont le portait trône dans la concession, entouré d'une bougie qui se consume et d'une modeste gerbe de fleurs. Le jour des obsèques sera annoncé bientôt; elles mobiliseront, en particulier, les confessions religieuses de Centrafrique.

Notons que cette année, le cardinal Nzapalaïnga a publié un livre-témoignage: ‘'Je suis venu vous apporter la paix”. Qui éclaire, d'un jour nouveau, les années d'enfance à Bangassou. Le lecteur y découvre notamment le rôle central joué par ses parents dans l'éveil et l'affermissement de sa vocation sacerdotale. Autour de la figure tutélaire du père Louis Godart. Que Papy Louis rejoint dans le repos éternel!... Par ce geste combien symbolique posé ce matin, la devise de la PCRC, Tolérance-Unité-Paix, a pris tout son sens.

‘'J'ai été profondément affligé''

Le révérend pasteur Franco Mbaye, de la FATEB (Faculté de théologie évangélique de Bangui), est membre du conseil d'administration de la PCRC. Nous avons demandé à ce natif de Paoua (ville du nord-ouest du pays) quels avaient été ses sentiments le 4 septembre dernier, à l'annonce du décès du père du cardinal. “La mort de notre père est une grande perte pour nous ses enfants et toute la famille. C'est le grenier des conseils sages qui est incendié. Quand j'ai appris sa mort, j'étais profondément affligé. Il faut reconnaître que c'est le chemin de toute personne. Notre père est un chrétien; il est parti là-haut se reposer. Avec foi, nous le verrons un jour, si nous mettons en pratique la parole de l'évangile, conformément aux sages conseils de notre père. Toutes mes condoléances à la famille éprouvée, plus particulièrement à notre frère le cardinal Dieudonné Nzapalaïnga”, a-t-il déclaré, visiblement ému.

Le père et la mère de Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque métropolitain de Bangui, sont donc entrés dans l'histoire de la Centrafrique par la grande porte. Primo, grâce au Seigneur, ils ont donné la vie et élevé dans la foi de Dieu le premier cardinal du pays. Secundo, créé par Sa Sainteté le pape François, il est le plus jeune du collège des cardinaux, au Vatican. Leader fondateur et membre du conseil des sages de la PCRC, Son Eminence le cardinal Nzapalaïnga est une voix très écoutée dans le pays.

© PCRC-CellCom – Nicolas Ndagiye

Publié par le PCRC