Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

03/07/2021 - Bambari

Bambari : les habitants apprécient les actions de l'antenne locale de la PCRC


Entre une ville sous l’emprise des groupes rebelles et une population divisée, l’antenne locale de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC) de la Ouaka a su maintenir l’équilibre. Elle a permis une cohabitation pacifique des deux communautés présentes à Bambari, les chrétiens et les musulmans. Après la libération de la ville en janvier 2021, le calme revient d’une manière remarquable.

Les multiples sensibilisations et formations de l’antenne de la Ouaka auprès de la population ont permis une prise de conscience de part et d’autre, en favorisant la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Désormais, les deux communautés s’engagent pour la paix à travers une communication de relais dans leurs milieux, en vue de gagner en termes de changement de mentalité.

Au cours de la mission de suivi et d’évaluation des activités réalisées par l’antenne locale de Bambari dans le cadre de la lutte contre les propos haineux et gestion des rumeurs soutenu par KAICIID dans la préfecture de la Ouaka, plusieurs participants issus de différentes communautés ont répondu au questionnaire d’une manière favorable sur les activités que mène l’antenne locale. Selon Etienne Ouamoundjou, chef de groupe du quartier Hadji, l’impact des activités de l’antenne est patent dans la ville. « Nous apprécions la visite du secrétariat permanent qui a permis de valoriser cette antenne de Bambari. Aujourd’hui, il y a partout une parfaite circulation tant des musulmans que des chrétiens. Ce qui n’était pas visible dans les moments les plus difficiles de la crise. Les actions de l’antenne ont porté leurs fruits, ce qui a donné ce résultat probant », a-t-il déclaré.

Il plaide pour un soutien constant à l’antenne locale de la PCRC dans le cadre d’une action auprès de la jeunesse. « La question qui constitue un blocage pour la consolidation de la paix à Bambari est la mentalité des jeunes. La plupart d’entre eux sont sans emploi, ce qui facilite leur manipulation. Nous plaidons pour une intensification de la sensibilisation, un changement de mentalité et une formation sur les activités génératrices de revenus (AGR) afin de les occuper », a-t-il ajouté.

Depuis la mise en place du bureau de l’antenne locale le 12 octobre 2019 conformément à la devise de la PCRC (unité, tolérance, paix),  plusieurs sensibilisations ont été menées. Elles ont favorisé le retour du vivre-ensemble et de la cohésion sociale, gages de paix et de développement. Même si les efforts de l’antenne ont été émaillés de crises causées par les groupes armés, elle a gagné aujourd’hui son pari. La cohabitation pacifique se concrétise dans la ville de Bambari.

© PCRC-CellCom – Stève Martial Mbetissinga

Publié par le PCRC