Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

03/06/2021 - Centrafrique

Centrafrique : le gouvernement implique les leaders religieux dans la lutte contre la COVID-19


Le ministère de la Santé et de la Population implique les leaders religieux dans la lutte et la sensibilisation contre la nouvelle vague de contamination par la COVID-19. Plusieurs  pasteurs des églises membres de l'Alliance des Evangéliques de Centrafrique (AEC) ont échangé avec le ministre de la santé, Dr Pierre Somsé, sur leur implication dans la lutte contre le nouveau "variant anglais" plus dévastateur. Les échanges ont eu lieu en la salle de conférence de la Faculté de théologie évangélique de Bangui (FATEB), le 27 mai dernier.

Depuis quelques mois, la maladie à coronavirus a connu une évolution très inquiétante dans le pays. Le nombre de personnes contaminées et les cas de décès ne cessent de grimper. Cette montée fulgurante de la pandémie a poussé le gouvernement à redoubler de vigilance sur les mesures barrières afin de mener à bien la riposte.

Le 17 mai dernier, pour appuyer les efforts du ministère de la Santé et de la Population, le président de la République  et président du comité de crise-, Pr Faustin-Archange Touadéra, a annoncé une série de mesures. Il s'agit de l'urgence sanitaire, l'intensification de la sensibilisation, le renforcement des mesures de protection et la programmation de la campagne de vaccination.

Au cours des échanges avec les leaders religieux, le ministre a réitéré le message du président de la République ; il demande l'implication des hommes de Dieu dans la sensibilisation des fidèles. « Dans cette riposte contre la COVID-19, nous avons besoin de la collaboration et d'une forte implication des révérends pasteurs. C'est pourquoi nous avons créé cet espace d'échanges marqué par la franchise et un esprit d'engagement sincère. Travaillez avec le gouvernement et le ministère de la Santé afin de maîtriser cette pandémie », a-t-il déclaré.

De leur côté, les pasteurs présents ont émis le vœu d'un renforcement des capacités leur permettant de mener à bien cette sensibilisation. A en croire révérend Nicolas Aimé Simplice Singha Gbazia, président de l'AEC et membre du conseil d'administration de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC), la pandémie constitue, effectivement, une urgence sanitaire. « Aujourd'hui, la COVID-19 tue la population y compris nos fidèles. Nous sommes plus que jamais engagés dans la lutte. Ainsi, nous avons demandé au ministère de la Santé un renforcement des capacités à travers des formations. Mais aussi une dotation en moyens de travail, afin que nous puissions bien sensibiliser nos fidèles et la population. Pour montrer le bon exemple, nous avons été très coopératifs face à la campagne de vaccination », a-t-il indiqué.  

Soulignons que cet échange est intervenu après celui du 25 mai dernier. Concernant les musulmans, il s'est tenu à la mosquée centrale de Bangui (sise au PK5), dans le même but.

© PCRC-CellCom – Stève Martial Mbétissinga

Publié par le PCRC