Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

22/04/2021 - Boali

Atelier de communication et de sensibilisation sur la cohésion sociale


La communication et la sensibilisation sur la cohésion sociale restent une préoccupation majeure en Centrafrique. Des journalistes venus de Bangui, Bambari, Bangassou et Paoua ont renforcé leurs capacités, du 14 au 22 avril 2021, à Boali, sur les méthodes de communication en cette période post-électorale.

Après la tenue des élections générales du 27 décembre 2020, il est important de poursuivre la sensibilisation de la population sur la cohésion sociale. L'ONG Search For Common Ground, dans son projet portant sur la cohésion sociale et le vivre-ensemble, a rassemblé plus d'une vingtaine des journalistes venus de Bangui, Bambari, Bangassou et Paoua, afin de  renforcer leurs capacités sur ces thématiques. Pendant une semaine, les participants ont échangé sur leur rôle dans la consolidation de la paix après les élections, les différentes techniques d'écriture radiophonique avec des logiciels appropriés, ainsi que la problématique de la Covid-19, notamment le nouveau variant anglais.

A en croire le chef de projet à Search For Common Ground, Éphrem Thibault Doguela Samson, c'est à travers les journalistes que l'ONG veut atteindre ses cibles. Précisément les femmes et les enfants, couches vulnérables, afin de renforcer la consolidation de la paix. « L'objectif de ce projet est de contribuer au retour définitif de la paix dans le pays. Ceci à travers le mécanisme de relèvement social, tout en impliquant les groupes qui sont souvent marginalisés, notamment les femmes et les jeunes. Afin de développer ensemble des stratégies de conscientisation », a-t-il indiqué.

Tina Lotard, rédacteur en chef de la radio Voix de Pendé, affirme, de son côté, que l'atelier renforcera davantage la consolidation de la paix à travers la cohésion sociale et le vivre-ensemble. « La République centrafricaine est une et indivisible. Et nous, en tant qu'éducateurs, nous devons sensibiliser la population. Car nous sommes appelés à cohabiter pour travailler au relèvement de notre cher et beau pays », a-t-il déclaré. 

Le maire de Boali, Jean-Pierre Poutou, qui a pris part à l'ouverture et à la clôture de la formation, a présenté la situation de la ville, ancien théâtre d'affrontements entre les forces loyalistes et les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). « Boali est pour l'instant calme et la population vaque librement à ses occupations. Seulement, dans certaines zones d'affrontements, des mines ont été posées par les rebelles. Dix d'entre elles ont été détectées et démantelées par les Forces armées centrafricaines (FACA) », a-t-il souligné. Occasion pour lui d'interpeler la population à limiter ses déplacements dans les zones peu sûres.  

Signalons que plusieurs formations ont déjà été organisées par Search For Common Ground au profit des journalistes, des leaders de la société civile ainsi de la population, dans le cadre de la consolidation de la paix et du vivre-ensemble.   

© PCRC-CellCom – Stève Martial Mbetissinga

Publié par le PCRC