Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

16/02/2021 - Centrafrique

Centrafrique : Plusieurs villes renouent avec le calme après les combats


En Centrafrique, plusieurs villes de l’arrière-pays, secouées ces derniers temps par des violences armées, renouent avec le calme. Après la contre-offensive des forces loyalistes et leurs alliés sur les positions rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Depuis fin décembre 2020, les rebelles de la CPC ont multiplié des attaques armées sur plusieurs villes de la Centrafrique. Grâce à la vigilance et à la bravoure des forces de défense et de sécurité (FDS), des forces alliées (russes et rwandaises) et de la MINUSCA, ces combattants n’ont pas pu atteindre leurs objectifs.

Les forces loyalistes et leurs alliés ont repris le contrôle de certaines villes occupées par les rebelles après la contre-offensive lancée fin janvier 2021. Le 9 février dernier, la ville de Bouar, dans la Nana-Mambéré, est passée sous contrôle des FACA et leurs alliés.

Le maire de Bouar, Dieu-Béni Michel Massina, s’est réjoui de la reprise du contrôle de la ville par les FDS. Il a affirmé que la présence des forces loyalistes rassure la population. « Pour l’heure, les activités commerciales ont repris à Bouar. Cependant, la reprise des cours est encore timide dans les établissements publics », a-t-il souligné.

« Sous l'autorité du président de la République, je salue et félicite nos forces de défense et de sécurité et nos alliés pour la libération totale, ce mardi, de la ville de Bambari, chef-lieu de la préfecture de la Ouaka. Je partage la joie et l´enthousiasme des populations longtemps martyrisées, aujourd'hui libérées et qui l´ont exprimé. L´État doit désormais assurer le contrôle de tout le pays pour servir au mieux les besoins des populations. Il en sera ainsi, désormais, partout », a posté sur sa page facebook, Firmin Ngrebada, Premier ministre centrafricain, après le contrôle de la ville de Bambari par les FDS et leurs alliés, le 16 février 2021.

A Bozoum, chef-lieu de la préfecture de l’Ouham-Pendé, la population demande au gouvernement de déployer les FDS pour mettre hors état de nuire les éléments de la CPC dans la ville. Les activités ont repris dans la préfecture de l’Ombella-Mpoko, notamment à Boali, Bossembélé et Yaloké. De même que dans les villes de Baboua et Baoro, dans la préfecture de la Nana-Mambéré. Toutefois, les administrés des villes précitées déplorent la hausse des prix des denrées alimentaires.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoïna

Publié par le PCRC