Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

13/06/2021 - Lobaye

Lobaye : les autorités locales et les leaders communautaires recommandent l'extension des activités de l'antenne préfectorale de la PCRC de Mbaïki


A Mbaïki, chef-lieu de la préfecture de la Lobaye, au sud du pays, les communautés vivent dans la diversité religieuse et culturelle grâce à la médiation et la sensibilisation de l'antenne préfectorale de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC). Les autorités locales, les leaders religieux et communautaires demandent l'intensification de la Plateforme dans d'autres villes et communes de la Lobaye.

Les villes de Mbaïki, Boda et Pissa font partie des localités touchées par la crise militaro-politique liée au processus électoral de décembre 2020. Elles commencent à revivre après la tourmente, grâce aux initiatives de consolidation de la paix et de résolution pacifique des  différends, menées par l'antenne de la PCRC de Mbaïki. Le préfet de la Lobaye, Francis Bangue Doungoupo, demande l'extension des actions de l'antenne dans d'autres sous-préfectures de la Lobaye, afin d'emmener ses administrés à renouer avec le vivre-ensemble d'antan.

Selon le préfet, le travail de l'antenne a facilité le retour et la réintégration de la communauté musulmane dans la ville. « Nous nous réjouissons de l'implication des membres de l'antenne de la PCRC de Mbaïki dans la gestion et la résolution des conflits. Ils se sont joints aux  autorités pour sensibiliser les communautés à Pissa et à Boda sur l'importance et la nécessité du vivre-ensemble et de la cohabitation pacifique », a-t-il souligné.

Jean-Pierre Kpoyogna, secrétaire de la mairie de Mbaïki, apprécie à sa juste valeur le travail de l'antenne. Toutefois, il explique que le manque de moyens logistiques est une entrave à la mise en œuvre des activités. Il souhaite que la PCRC élargisse ses actions de sensibilisation dans les sous-préfectures de Mongoumba, Bangandou, Scad, Mbata et Batalimo 1 et 2, où la liberté religieuse n'est toujours pas acceptée ou tolérée.

Cyrille Gobamba, président de l'antenne de Mbaïki, a indiqué que pour pérenniser cette dynamique de cohésion retrouvée dans certaines communes de Mbaïki et d'autres sous-préfectures de la Lobaye, les membres de la PCRC s'organisent pour faire passer des messages de tolérance, de pardon et de paix dans les églises et les mosquées. L'antenne s'évertue aussi à sensibiliser ceux qui occupent encore, illégalement, les habitations et boutiques des musulmans de les libérer sans délai ni condition.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoina

Publié par le PCRC