Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

08/03/2021 - Centrafrique

Les femmes chrétiennes se mobilisent pour la paix


La Journée internationale de la femme (JIF), connue sous le nom de la « Journée internationale des droits des femmes » qui se célèbre chaque année le 8 mars, est une occasion de dresser le bilan de la condition féminine dans chaque pays du monde. En Centrafrique, plusieurs organisations des femmes se sont réunies et ont manifesté pour demander la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes. Ainsi que la prise en compte de celles-ci dans les instances de prise de décisions

À l’issue d’une marche pacifique organisée le 8 mars 2021 pour réclamer la paix sur l’ensemble du territoire, les femmes chrétiennes de la Mission de Jésus source de la délivrance (MJSD) ont remis un mémorandum au Premier ministre Firmin Ngrébada. Dans ce document, elles exhortent les groupes rebelles à déposer les armes pour prendre le chemin de la paix. Les femmes de la MJSD ont profité de l’occasion pour dire « non » aux rébellions et aux violences sexistes. Marie-Agnès Ngouka, présidente des femmes de la est revenue sur le contenu du mémorandum. « En Centrafrique, les femmes sont les premières victimes des violences causées par les conflits armés. Nous ne voulons pas être toujours dans la guerre, la souffrance et la pauvreté. C’est pourquoi nous réclamons la paix et disons « non » à la rébellion. Nous voulons que notre pays prenne le chemin du développement. Nous invitons toutes les femmes à se lever pour soutenir le processus de consolidation de la paix et du développement durable de notre pays », a-t-elle déclaré.    

La Coordination des femmes chrétiennes catholiques a, quant elle, consacré cette célébration à une conférence-débat autour du thème : « Femmes chrétiennes de Centrafrique porteuses de l’eau vive aux assoiffés de paix dans un monde de COVID-19 ». Afin d’encourager les femmes à s’impliquer davantage dans les initiatives de paix, « nous avons choisi ce thème pour sensibiliser et encourager les femmes à prendre le devant dans la lutte pour la cohabitation pacifique et la concorde nationale », a déclaré Clarisse Martiale Manéhou, coordonnatrice des Femmes chrétiennes catholiques de Bangui ainsi que des Femmes de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique. « Nous savons que la célébration de cette année est perturbée dans plusieurs villes du pays par l’instabilité due aux violences armées. Beaucoup de femmes de l’arrière-pays n’ont pas pu participer aux diverses manifestations, parce qu’elles sont dans des conditions déplorables. », a-t-elle poursuivi. « Nous nous sommes tournées vers Dieu dans une célébration eucharistique à la cathédrale de Bangui afin de prier pour elles. Nous avons demandé à Dieu de toucher le cœur de ceux qui ont pris les armes pour qu’ils puissent changer, comme Saul l’avait fait sur la route de Damas. Nous croyons que Dieu les fera sortir de cette situation difficile où ils sont ». 

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoïna

 

 

Publié par le PCRC