Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

31/01/2021 - Centrafrique

La PIJCA promeut l'entrepreneuriat des médiatrices sociales de Bimbo 3


Pour renforcer le leadership féminin et favoriser l’autonomisation économique des jeunes filles, la Plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine (PIJCA) a formé les leaders des organisations féminines de Bimbo 3 sur les techniques de médiation sociale et la création des activités génératrices de revenus (AGR).

Du 29 au 31 janvier 2021, la PIJCA a formé trente leaders des organisations féminines de la commune de Bimbo 3 en technique de communication non-violente en milieu communautaire, la médiation sociale et la création des micro-projets des  AGR. A la fin de la session, les participantes ont reçu un appui financier de 50.000 francs chacune pour réaliser des activités commerciales afin de subvenir à leurs besoins et aider leurs familles.

 « La PIJCA développe un réseau de jeunes filles artisans de la paix et de la promotion du leadership féminin. Elle veut doter les participantes de connaissances et approches de communication non-violente en vue de contribuer au processus de consolidation de la paix et  de formation citoyenne des communautés dans leur localité. Elles seront garantes de l'éveil  des consciences et de la lutte contre les rumeurs, la désinformation ainsi que la discrimination dans le milieu intercommunautaire et socio-professionnel », a expliqué Michel Belfort Ngbangopé, président de la PIJCA.

 A la fin de la formation, un bureau des médiatrices sociales de la commune Bimbo 3 a été mis en place pour promouvoir la culture non-violente dans la localité. Et orienter les participantes à faire bon usage des petites subventions mises à leur disposition pour leur autonomisation.

Aubierge Imboutou, secrétaire générale dudit bureau, affirme que les participantes sont déterminées à relayer les connaissances reçues à l’issue de cette formation. « Nous avons appris beaucoup de choses sur la médiation sociale, la gestion des rumeurs et la communication non-violente. Il est temps pour nous de véhiculer ces messages dans nos organisations respectives. Je suis persuadée que mes sœurs ici présentes et moi-même allons faire bon usage de cet appui financier. Il va nous soutenir dans notre relèvement socio-économique pour soutenir nos familles », a-t-elle déclaré.

 Cette session de formation intervient après celle organisée du 22 au 24 janvier 2021 à l’intention des filles du 3e arrondissement de Bangui. Les populations du 3e arrondissement et celles de la commune de Bimbo font partie des communautés les plus affectées par la crise militaro-politique qui a secoué le pays depuis fin 2012.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoina  

Publié par le PCRC