Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

25/02/2020 - Bangui

La PCRC tient sa deuxième assemblée générale à Bangui


Du 21 au 23 octobre 2019, la plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC) a tenu sa deuxième Assemblée générale (AG) après six ans d'existence. Cette AG a vu la participation de plus de cent personnes issues des différentes dénominations religieuses en Centrafrique et des antennes préfectorales de la PCRC. Cette assemblée fut un temps d'évaluation du chemin parcouru et d'orientations pour les trois prochaines années.

L'Apôtre Nicolas Guérekoyamé Gbangou dans son discours d'ouverture a déclaré : « L'enjeu de cette AG consiste à évaluer les activités que mène la plateforme dans le cadre de la recherche de la paix et du vivre ensemble en Centrafrique durant six années de son existence au regard du contexte sociopolitique et sécuritaire du pays. Elle consiste également à revoir les axes et les activités du Plan stratégique pour la période 2020-2022 afin de répondre aux défis de l'heure ».  

L'Imam Omar Kobine Layama, un des sages fondateurs de la PCRC, a exhorté les participants à prendre en compte le contexte sociopolitique et sécuritaire du pays pour établir un programme d'actions triennal afin de contribuer efficacement au processus de recherche de la paix en Centrafrique.  

La présentation du rapport d'activités de la PCRC par le secrétariat permanent a donné lieu à des débats. Ceux-ci ont permis de formuler des recommandations pour améliorer le futur.

Le dernier jour de l'AG, les participants ont élu les membres du nouveau Conseil d'Administration (CA) dont la présidence a été confiée à l'Église catholique. Ce nouveau CA s'est vu confier par l'assemblée une grande mission, celle de l'élaboration d'un nouveau Plan d'Action stratégique, d'un Plan opérationnel pour les trois prochaines années afin de permettre à la PCRC d'atteindre ses objectifs.

Mme Brigitte Izamo, la nouvelle présidente du CA, a exhorté les membres de la PCRC en ces termes : « Comme vous le savez, notre crise centrafricaine a toujours été qualifiée par beaucoup d'observateurs comme une crise religieuse. Au contraire, nous devons porter cette vision de la PCRC pour dire à la communauté nationale et internationale que cette crise n'est pas religieuse. C'est ce travail que nous devons mener non seulement ici dans notre pays, mais ailleurs également pour donner toute la dimension de ce que le peuple centrafricain doit être, c'est-à-dire, l'unité dans la diversité ». C'est sur ces mots que la nouvelle présidente de la PCRC a clos les travaux de cette assemblée. Elle a remercié les participants, pour les sacrifices consentis, ainsi que les partenaires et tous ceux qui ont permis la tenue de cette AG.

Les travaux se sont déroulés sous la présidence de son excellence Mgr Nestor Désiré Nongo-Aziagbia, Évêque de Bossangoa et président de la Conférence épiscopale centrafricaine (CECA), et en présence de l'Apôtre Nicolas Guérekoyamé Gbangou, président sortant du Conseil d'Administration (PCA) de la PCRC, de l'Imam Omar Kobine Layama, président de la communauté islamique de Centrafrique (CICA) et des représentants des organismes internationaux partenaires de la PCRC.

© PCRC-CellCom

Publié par le PCRC