Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

18/04/2021 - Centrafrique

La Coordination nationale catholique de la santé en quête d'une meilleure efficacité dans la mise en œuvre de ses activités


Pour renforcer l'atteinte des objectifs de la Coordination nationale catholique de la santé (CONASAN) et répondre aux attentes des malades qui se trouvent dans les formations sanitaires (FOSA) catholiques, les directeurs diocésains de la santé des neuf diocèses de Centrafrique se sont réunis, le 16 avril dernier à Bangui, pour faire l'état des lieux de leurs activités. Afin de lancer le nouveau projet dénommé  « Dicastère pour le service de développement humain intégral dans le contexte de COVID 19 ».

En 2020, le souverain pontife, le pape François, à travers le dicastère pour le service de développement humain intégral, avait accordé un financement de 65 millions de francs CFA à la CONASAN pour mener à bien ses activités et lutter contre la COVID-19. Ce projet n'avait pas été lancé pour cause d'instabilité. Grâce au retour progressif de la paix à l'intérieur du pays, la CONASAN le relance afin de sensibiliser la population sur les mesures à prendre pour se protéger et protéger son entourage de la maladie à coronavirus.

 « La relance de ce projet vient à point nommé renforcer la lutte contre le coronavirus. Car notre pays fait face à la résurgence d'une nouvelle vague plus dangereuse de COVID-19. Nous pensons que c'est une urgence de reprendre ces activités au profit de la population pour la mettre à l'abri de la pandémie. Les premiers bénéficiaires du projet seront les malades qui se trouvent dans les formations sanitaires et les établissements d'enseignement catholique », a expliqué le frère Elkana Ndawatcha, coordonnateur national de la CONASAN.

Renforcement des dispositifs de lutte dans les établissements d'enseignement et les lieux communautaires

Ledit projet prévoit plusieurs activités: campagnes d'information, sensibilisation et installation des kits de lavage des mains. Elles seront menées dans 51 formations sanitaires et 184 établissements d'enseignement public et catholique de Bangui et des villes de province. Des kits d'hygiène et de lutte contre la COVID-19 seront aussi installés dans les lieux précités afin contenir la propagation de cette pandémie.

Monseigneur Mireck Guckwa, évêque en charge de la commission épiscopale pour la santé et qui officie à Bouar, exhorte le personnel soignant des FOSA catholiques à plus de professionnalisme dans l'exécution des activités du projet. « L'exécution de ce projet dépend de votre application. Je vous invite à plus de responsabilité, d'engagement pour la mise en œuvre du projet pour qu'il puisse aider les malades et renforcer les mesures de lutte contre la maladie à coronavirus dans nos structures scolaires et sanitaires », a-t-il déclaré.

Financé par le Saint-Siège, ce projet sera mis en œuvre par les coordinations diocésaines de la santé pour une période de six mois dans les neuf diocèses de la Centrafrique.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoina

Publié par le PCRC