Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

09/09/2020 - Centrafrique

L'ex-président de la transition, Michel Djotodia, soutient les initiatives de consolidation de la paix


Le 07 septembre 2020, le président de la République, Faustin-Archange Touadéra, a accordé une audience à Michel Djotodia, ancien président de la transition. Ce dernier a affirmé qu'il rentre au pays afin d'œuvrer pour la consolidation de la paix.

De retour pour la seconde fois au pays après sept années d’exil à Cotonou au Bénin, Michel Djotodia Am-Nondroko est venu discuter avec le président Touadera de sa volonté d’œuvrer en faveur de la consolidation de la paix. Les deux hommes d’Etat ont fait le tour de la mise œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en Centrafrique (APPR-RCA) et d’autres sujets touchant la vie du pays.

 « Nous avons parlé de mon emploi du temps ici, qui consiste à rencontrer les forces vives de la nation, les anciens chefs d’État, pour pouvoir engager des actions communes pour la consolidation de la paix en République centrafricaine », a fait savoir Michel Djotodia. L’ex-président de la transition a appelé à l’engagement de tous d’appuyer les efforts tendant à ramener la paix dans le pays. « J’appelle tous les Centrafricains à s’unir, à soutenir les efforts de paix du gouvernement. Car, d’ici quelques mois, il y aura les élections présidentielles et législatives et nous aimerions y aller dans un climat d’apaisement et de fraternité. Je demande à tous d’appuyer le gouvernement, d’appuyer les efforts tendant à ramener la paix et de demander à la communauté internationale d’appuyer le gouvernement afin que la paix revienne avant ses consultations électorales », a-t-il ajouté.

 Après ses rencontres avec les forces vives de la nation,  Michel Djotodia compte se rendre dans le nord pour y rencontrer les leaders des groupes armés. Et comprendre pourquoi les violences continuent malgré la signature de l’APPR-RCA l’année dernière.

 Michel Djotodia est arrivé au pouvoir par un coup de force renversant François Bozizé Yangouvounda, le 24 mars 2013. Il avait démissionné le 10 janvier 2014, à Ndjamena, après avoir passé neuf mois et dix-sept jours au pouvoir.

 © PCRC-CellCom – Petrus Namkoina, secrétaire de rédaction

Publié par le PCRC