Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse

  Nouvelle


05/05/2021 - Centrafrique

Don du président Touadéra aux femmes musulmanes pour le ramadan

Le 4 mai 2021, la ministre conseillère en charge de la Protection de l’enfant a, au nom du président Faustin-Archange Touadéra, remis un don de kits alimentaires aux femmes musulmanes de Centrafrique. Afin de les encourager à implorer la miséricorde de Dieu-le-Clément pour la paix et le vivre-ensemble dans le pays.

Cet acte de charité est important. Il s’agit d’encourager les musulmanes en cette période de ramadan où elles sont appelées à jeûner et prier. Pour les appuyer, le président de la République, par l’entremise de la ministre conseillère en matière de Protection de l’enfant, leur a donné des produits alimentaires (dix sacs de sucre, vingt sacs de farine de blé) et enveloppe d’argent. Les membres du bureau de l’Association nationale des femmes musulmanes de Centrafrique, qui ont réceptionné ce don au siège (KM5, Bangui), se disent satisfaites de ce geste combien louable.

« C’est un acte grandiose de la part du chef de l’Etat d’avoir pensé à nous pendant cette période difficile où nous n’arrivons pas à joindre les deux bouts. Notre situation est compliquée par la pandémie de la COVID-19 et l’insécurité. C’est un soulagement pour nous, femmes de la communauté musulmane. Comme une bonne mère, nous allons bien utiliser ce don. Une bonne maman sait comment partager entre ses enfants le petit beignet qu’elle reçoit », a témoigné Adja Syba Katidja, membre du bureau national des femmes musulmanes de Centrafrique et du conseil d’administration de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC).

Lina Josiane Bemakasoui, qui a remis ce don au nom du président Touadéra, est revenue sur l’importance de ce geste. Elle affirme qu’il est utile de se soutenir mutuellement en ce temps où nos frères et sœurs musulmans sont en jeûne. Un acte pareil est gage de paix, de cohésion sociale et de vivre-ensemble. « Le mois de ramadan qui tire à sa fin. Le chef de l’Etat a eu une pensée pour nos sœurs et mamans afin de les assister en ce temps de prière. Le ramadan est un mois de charité et le chef de l’Etat a pensé faire ce geste envers nos sœurs de l’Association des femmes musulmanes de Centrafrique», a-t-elle déclaré.

Le jeûne du ramadan, faut-il le rappeler, est une occasion pour les musulmans de purifier l’esprit, le corps, le cœur et l’âme en jeûnant, en se réconciliant avec leurs semblables et en priant pour la paix.

© PCRC-CellCom – Kizer Maïdou

#Adja SYba Katidjia  #Faustin Archange Touadera  #Femmes musulmanes  #Jeûne du mois de ramadan