Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

21/09/2020 - Bangui

Dieudonné cardinal Nzapalaïnga annonce la session diocésaine 2020-2021


Comme à l’accoutumée, l’archidiocèse de Bangui démarre sa nouvelle année pastorale par une session diocésaine afin de donner les grandes orientations pastorales à suivre. Pour cette année, elle se déroule en la paroisse Saint-Antoine de Padoue autour du thème « le monde face à la pandémie de la COVID 19 ».

 La session diocésaine 2020-2021 de l’archidiocèse de Bangui se déroule du 22 au 27 septembre en la paroisse Saint-Antoine de Padoue à Bimbo. Ce rendez-vous du donner et du recevoir connaîtra la participation de plus de deux cents fidèles issus de toutes les paroisses de l’archidiocèse de Bangui. Le cardinal Nzapalaïnga, archevêque métropolitain de Bangui, est revenu sur le choix du thème.

« Nous devons intensifier davantage les sensibilisations autour de cette pandémie pour contenir sa propagation. L’infection au coronavirus nous sert de tremplin pour réfléchir sur notre hygiène de vie. Nous connaissons les modes de transmission, certains du moins, pour être exact. Le mauvais comportement humain est vecteur de propagation. Il faut donc éduquer à poser les gestes barrières, non-seulement à la pandémie de COVID 19, mais encore à tant d’autres maladies qui affectent l’homme», a expliqué le prince de l’Eglise.

Des médecins, des sociologues et des anthropologues seront invités à exposer sur des thématiques liées aux modes de contagion, de propagation et des gestes à pratiquer pour éviter la progression de cette pandémie au sein des communautés. Dieudonné cardinal Nzapalaïnga a exhorté, non-seulement les fidèles de son archidiocèse, mais aussi l’ensemble de la population centrafricaine, à barrer la route à cette infection pulmonaire. Selon lui, le fait que notre pays soit relativement épargné des conséquences mortifères de la Covid-19 ne doit pas nous porter au relâchement.  Et il a précisé : « Aujourd’hui, en tant responsable de l’archidiocèse de Bangui, je prends ma responsabilité d’interpeller les fils, les filles, les hommes et les femmes de bonne volonté, ainsi que tous ceux qui résident en République centrafricaine, d’écouter et d’observer les directives du ministère de la Santé et de la Population pour tout ce qui concerne les maladies en général et la Covid-19 en particulier afin de se protéger et protéger son entourage. »                                                                    

A ce jour, le pays dénombre environ cinq mille cas confirmés dont près de soixante-dix victimes. La maladie à coronavirus a causé la désolation dans les familles, laissant des veuves, des orphelins et des veufs. D’où la nécessité absolue de continuer la sensibilisation autour de sa gravité.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoina, secrétaire de rédaction

Publié par le PCRC