Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

16/03/2021 - Centrafrique

Centrafrique : pour l'enfance, des jeunes montent des projets innovants


Du 9 au 16 mars 2021, l'Alliance française de Bangui (AFB) a accueilli, un Forum de l'innovation sur le thème « J'innove pour le Centrafrique ». Les jeunes candidats retenus à l'atelier de formation, quatre filles et six garçons, chrétiens et musulmans, sont venus de Bangui, Bouar et Bambari, à l'issue d'une sélection pointue. Le projet est financé par l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) et mis en œuvre par l'AFB.

 Il s'agit de développer des projets autour de la santé, la protection, la nutrition et l'éducation, au service de l'enfance, qui puissent intéresser les entreprises, les ONG et les développeurs. Le projet d'une participante porte sur un savon diététique ; un ancien élève du Lycée technique de Bangui souhaite fournir de l'électricité aux villageois éloignés des centres urbains ; une jeune femme travaille sur le maïs pour en faire de la semoule.    

 Le Patient Gazaly, chef de projet, donne les enjeux de ce « Forum de l'innovation ». « Comment sensibiliser les partenaires économiques à développer les ressources locales imaginées par la jeunesse centrafricaine ? C'est tout l'enjeu de ces journées à l'AFB avec l'UNICEF. Le but est de rechercher des solutions parfois simples et qui nécessitent un faible niveau de technicité et, d'une manière générale, dans les modes d'organisation des communautés selon les aires culturelles et les contextes locaux. L'objectif est de soutenir jusqu'à dix idées ou projets innovants. Ces idées ou projets pourront provenir d'initiatives à but lucratif ou non lucratif tant qu'elles visent à améliorer la situation des enfants », précise-t-il.

 Vers un Forum national de l'innovation en faveur des enfants centrafricains

 S'adressant aux participants, François Wittersheim, directeur de l'AFB, a déclaré : « La Centrafrique possède tout : des minerais abondants, une terre arable et fertile, une population quasi faible de cinq millions environ. Ces atouts ont besoin d'être fructifiés. Il s'agit de faire fonctionner votre matière grise pour développer des projets au bénéfice de vos compatriotes, en particulier les enfants. » Il s'est réjoui du partenariat fort entre l'UNICEF et l'Alliance française.

Un lauréat, probablement le plus talentueux. Thierry Junior Bemolinda Lamine a obtenu l'année dernière son bac scientifique au Lycée technique de Bangui. Il est inscrit à l'Ecole de gestion et d'informatique. Il présente son projet et ne cache pas son émotion : « C'est un dispositif d'auto-chargement entre deux batteries pour obtenir l'autonomie en énergie. Les besoins en électricité dans les villages reculés seront comblés. Je remercie l'UNICEF et l'AFB de m'avoir retenu pour ce forum de l'innovation, me permettant ainsi de devenir un potentiel inventeur de co-développement. »

 Les experts qui ont animé et encadré l'atelier, Catherine Tanguy, coach professionnelle venue de France, Le Patient Nzapaly, Brice Ekomo et Jean-Félix Riva, sont satisfaits du chemin parcouru. Le projet, conçu depuis une année déjà, a été handicapé et retardé par la COVID-19 (Coronavirus Disease) et l'insécurité ambiante. La Centrafrique s'oriente, lentement mais sûrement, vers la tenue du premier Forum national de l'innovation pour améliorer les conditions de vie des enfants.

 © PCRC-CellCom – Nicolas Ndagiye

Publié par le PCRC