Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

22/07/2021 - Centrafrique

Centrafrique : le festival « Bangui Rire » placé sous le signe de la cohésion sociale


La compagnie « Assoungba Système » organise un festival regroupant des artistes nationaux et internationaux. Cet événement est prévu du 27 novembre au 2 décembre 2021 à Bangui. L’objectif principal est de contribuer à la consolidation de la paix, en promouvant le vivre-ensemble entre les communautés.

Selon les comédiens centrafricains, la première édition du festival remonte à 2018 où les tensions communautaires étaient très vives. Elle avait rassemblé des artistes venus de Bangui,  Bimbo et Bégoua. Aujourd’hui, le vivre-ensemble renaît avec la participation des communautés autour d’un même  idéal, la cohésion sociale.  

Les festivals précédents ont aidé à la rééducation de la population, en particulier la jeunesse, à travers un genre théâtral inculquant le civisme par la sensibilisation de masse. Avec la participation des artistes de talent, la quatrième édition sera une occasion d’ouverture d’esprit visant à dépasser les traumatismes nés des crises récurrentes.

Le promoteur du festival, Cyrille Yvon Gone, alias docteur Mandjéké, en a précisé les contours. « Cet événement sera un pilier de la réconciliation et du vivre-ensemble. Le but recherché est la conscientisation de la population sur la culture de la paix. Nous utilisons le rire pour assurer la médiation et réunir les parties en désaccord. Ainsi, il contribue à consolider la paix », a-t-il déclaré.

L’événement artistique offrira aux professionnels une opportunité d’échanges et de renforcement des capacités à travers une série de rencontres et d’ateliers. Cette 4e édition sera organisée en une quinzaine de spectacles axés sur le concept du vivre-ensemble intercommunautaire. Ce seront des partages d’expériences professionnelles entre les artistes d’ici et d’ailleurs. « La paix n’a pas de prix », dit l’adage.

Retenons que la première édition de ‘’Bangui Rire’’ remonte à décembre 2018. Son succès avait conduit les organisateurs à l’ouvrir à l’international dès la deuxième édition.

© PCRC-CellComClaire Kokanzo

Publié par le PCRC