Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle / Emission

16/01/2021 - Centrafrique

Centrafrique : la plateforme Paix 2020 explore les voies de sortie de crise


En vue de trouver une solution durable à la crise post-électorale en Centrafrique, la « plateforme Paix 2020 » a rencontré les forces vives de la nation. Ce rendez-vous a eu lieu le 16 janvier dernier dans la salle de conférence de l’hôtel Oubangui. En présence de plusieurs représentants de partis, mouvements, associations politiques et de la société civile.

La République centrafricaine connaît des regains de tension à cause des attaques armées. Ces exactions ont fragilisé le pays et perturbé la bonne marche des élections dans la quasi-totalité des villes du pays. La plus dangereuse de cette situation est celle du 13 janvier dernier où des groupes armés ont lancé des attaques simultanées aux portes de la capitale dans l’objectif de perturber les décisions de la cour constitutionnelle, prévues le 19 janvier 2021. Ainsi, la plateforme Paix 2020, mise en place par Aristide Briand Reboas (Parti chrétien démocrate), et Dr Serge Ghislain Djorie (Collectif d’alternance pour une nouvelle Centrafrique), tous deux candidats malheureux à la présidentielle de décembre 2020, a rencontré les forces vives de la nation pour une solution à cette crise.

Ce rendez-vous vise à trouver une piste de sortie de crise, a affirmé Dr Serge Ghislain Djorie, président du CAPNCA. « Nul n’ignore que depuis un certain temps la République centrafricaine va de crise en crise. Aujourd’hui, c’est une crise de trop. Il y a des armes et des tueries en masse ou isolées dues certainement aux échéances électorales dont nous attendons les résultats. Compte-tenu de ce climat délétère, en tant que Centrafricains, il va de soi que nous rencontrions les forces vives de la nation afin de discuter des voies et moyens pour une sortie de crise. C’est dans cette optique que nous avons rencontré les forces vives de la nation aujourd’hui pour un retour définitif de la paix en Centrafrique », a-t-il déclaré.

Pour Aristide Briand Reboas, président du PCD, cette initiative a pour objectif de réunir le peuple afin que le pays sorte de cette crise. « Cette initiative est louable. En tant que forces vives de la nation, nous devons prendre le devant pour éviter le pire. Lorsqu’on est à la recherche d’une paix durable, nous devons apporter notre pierre à la construction de notre pays. Je profite de cette occasion pour demander à la cour constitutionnelle de dire le droit pour les résultats définitifs du scrutin. Car il est de sa responsabilité de dire le droit afin que la paix revienne en République centrafricaine. J’ose espérer que la délibération des résultats sera de droit car je fais confiance à la justice de mon pays », a-t-il affirmé.

Cette rencontre intervient alors que les yeux sont rivés du côté de la cour constitutionnelle pour la délibération finale des résultats du scrutin présidentiel prévue pour le 19 janvier 2021. Et que les groupes armés continuent de semer la terreur dans plusieurs parties de la République centrafricaine.

© PCRC-CellCom - Marly Pala

Publié par le PCRC