Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

25/07/2016 - Bangui

Retour progressif du vivre ensemble dans certaines localités de la République Centrafricaine.


Les chrétiens et les musulmans continuent de vivre ensemble, se fréquentent,  réfléchissent et mènent des actions ensemble en vue de ramener la paix dans leur localité. C'est le constat fait par l'Imam Yaya, Imam de la mosquée du quartier Basse-Kotto (5è arrondissement de Bangui), membre de la délégation qui s'est rendue à Mobaye dans la préfecture de la Basse-Kotto (Centre-sud du pays) et à Bangassou, chef de lieu de la préfecture du Mbomou (sud-est). Cette mission fait partie de plusieurs autres organisées dans le cadre de la vulgarisation du projet des textes de base (Charte, Règlement intérieur et Plan stratégique 2016-2018) dans les antennes préfectorales des 16 préfectures du pays, du 21 au 30 mai 2016. Cette activité devait également préparer la tenue de l'Assemblée générale constitutive de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC) qui s'est tenue à Bangui du 7 au 9 juin 2016.

Pour aller à Mobaye, l'équipe a pris la voie routière. L'Imam Yaya déplore la qualité des routes, mais ne s'inquiète pas pour sa sécurité lors de ce voyage. Par contre, celui-ci reconnait des efforts de normalisation font dans certaines préfectures de la RCA, mais est encore  timide dans d'autres. « Oui, on peut parler de la normalisation. Mais pas tout à fait. Parce que, par rapport à la cohésion sociale dans certaines localités, les musulmans et les chrétiens sont toujours ensemble. Tel que à Mobaye, on a vu les musulmans et les chrétiens marcher et manger ensemble. Même constat à Bangassou. Par contre dans certaines sous-préfectures, c'est encore timide ». Celui-ci croit aux efforts déployés par la PCRC pour que la paix revienne en RCA : « J'y crois. Et je sais, parce que nous sommes tous fils de Dieu et descendants d'Abraham, on va arriver, avec détermination ».

A propos de l'Assemblée générale, L'Imam Yaya révèle que : « Les points qui ont retenus mon attention, c'est que la Plateforme va étendre ses objectifs dans l'arrière-pays, surtout, là où on a sillonné. Le retour de la paix sera effectif, parce que la Plateforme lutte pour la paix et la cohésion sociale ». Celui-ci est confiant quant aux objectifs de la PCRC : « ils seront atteints quelques soient les obstacles ».

L'Imam Yaya demande aux Centrafricains de dominer les petites considérations et de conjuguer leurs efforts pour que la paix revienne effectivement dans leur pays « Nous sommes tous des frères, fils d'un seul père ‘Dieu'. Nous devrons nous aimer les uns et les autres, être ensemble et prier ensemble pour que la paix revienne dans notre pays la République Centrafricaine, une et indivisible ».


 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##