Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

17/10/2016 - Kaga-Bandoro

Les leaders religieux font un constat de désolation de la situation à Kaga-Bandoro


Les leaders religieux de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique, PCRC à savoir Son Eminence l’Imam Oumar Kobine Layama et le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou, respectivement Président sortant et entrant du Conseil d’Administration de la PCRC, ont accompagné, le 17 octobre 2016, le Chef de l’Etat, Président de la République, Archange Faustin Toudera et le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en République Centrafricaine, Parfait Onanga Anyanga à Kaga-Bandoro, Chef-lieu de la Préfecture de la Nana Gribizi. L’objectif de ce déplacement était de constater la situation sécuritaire et humanitaire suite à des violences meurtrières de la semaine passée dans la ville. Au cours d’une interview accordée à la cellule de communication de la PCRC, le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou, se dit très affecté dès leur arrivée dans cette ville de voir que, déjà à l’aérodrome, se trouvait le site des déplacés internes. « Dès notre arrivée à l’aérodrome de Kaga-Bandoro, nous nous sommes rendus compte que le site des déplacés était juste à côté de l’aérodrome. C’était difficile à voir des hommes et des femmes pleurer, les vieillards pleurer. Un homme, un non voyant qui était guidé est venu dire au Chef de l’Etat de vive voix ses douleurs ». Au cours de ce voyage, la délégation a rencontré les populations qui ont témoigné par des images photos ce qu’elles ont vécu : « On nous a fait voir des photos des personnes calcinées dans des maisons incendiées. En un mot il faut dire que c’est une population en débandade, une population totalement ébranlée qui, pour la plupart, est privée de domicile parce que les maisons étaient incendiées». Même le personnel des Organisations Non Gouvernementales opérant dans la ville, n’a pas été épargné, poursuit Nicolas Guerekoyame-Gbangou : «… nous avons aussi reçu quelques témoignages des représentants des Ongs qui opèrent à Kaga-Bandoro qui nous ont dit qu’ils sont sortis avec un Teeshirt et un pantalon ; ‘’c’est tout ce que nous avons sur nous, tout simplement parce que nous avons été surpris par l’évènement et on ne pouvait plus retourner dans notre maison, et après c’étaient des pillages qui s’opéraient soit on incendiait les maisons avec les biens’’. Il faut dire que c’est la désolation à Kaga-Bandoro ».

Au-delà de ce constat de désolation, Le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou admire la bravoure du Chef de l’Etat qui ne s’est pas préoccupé de sa sécurité et a accepté de prendre un bain de foule. « J’ai admiré la bravoure d’un homme qui s’appelle Touadera, Chef de l’Etat, qui n’avait plus peur pour sa vie, et qui pouvait prendre le bain de foule, qui pouvait aller à l’encontre des gens qui venaient lui parler combien même les forces de sécurité, par précaution, l’empêchaient d’aller vers les populations, de pénétrer parmi la foule, il l’a fait. Ça je l’ai admiré, j’ai compris que c’est un homme qui s’est dévoué pour sa population. J’ai apprécié cela et je voudrai que la presse en parle, de savoir que nous avons un Chef de l’Etat qui se montre à la hauteur de la confiance que la population lui a placée ».

Le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou, Président du Conseil d’Administration de la PCRC, promet l’envoi d’une équipe des leaders religieux et acteurs de paix de la PCRC prochainement dans la localité. Cette mission aura pour tâche de rencontrer les différentes couches de la population, de mener de profondes investigations afin de permettre à la PCRC d’apporter les solutions idoines.


 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##