Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

19/10/2016 - Bangui

Les leaders et les acteurs de paix de la PCRC s'engagent à sensibiliser les habitants de Bangui dans une semaine de paix.


Les leaders et les acteurs de paix de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC), s'engagent à sensibiliser les habitants de Bangui à travers une vaste campagne de sensibilisation de paix dans les 8 arrondissements de cette ville, Bimbo et Bégoua. Le thème retenu pour cette activité est ‘' DESARMONS NOS CŒURS, POUR DESARMER NOS MAINS''.

Le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyamè-Gbangou, Président du Conseil d'Administration de la PCRC, est satisfait du lancement de cette campagne qui, selon lui, revêt une importance capitale. « Avec tout ce que nous vivons dans le pays en ce moment, nous sommes obligés de parler de la paix en République Centrafricaine en commençant par Bangui la Capitale ». A propos du thème retenu, il explique que « Tout vient du cœur. Lorsque vous arrivez à maîtriser quelque chose qui se passe dans votre cœur, vous finissez par l'extérioriser. Il peut s'agir de l'amertume ou de l'amour. Voilà pourquoi nous disons que lorsque les cœurs sont armés, il faut d'abord enlever ces armes de nos cœurs ensuite, ce que nous avons dans les mains, nous allons les lâcher parce que la paix est déjà revenue dans les cœurs ». Ce dernier est convaincu que la réconciliation peut se faire si les cœurs sont désarmés. «… une fois que la paix revient dans les cœurs, c'est la réconciliation. Et lorsque la réconciliation et là, je ne vais pas donner la main à quelqu'un avec une arme mais, je vais donner la main de l'amitié à mon prochain ». Selon le Président du Conseil d'Administration de la PCRC, si Bangui souffle le bon air, c'est tout le pays qui va en bénéficier. Celui-ci pense que la relance économique et le développement de notre pays sont des conséquences de paix que tous recherchent. « Nous pensons qu'il faut relancer les autorités communales à travers les chefs des quartiers, pour que tous ensemble, nous puissions engager les populations de Bangui à souscrire à cette paix qui est recherchée en ce moment pour la relance économique et du développement de notre pays ». Nicolas Guerekoyame-Gbangou croit fermement que la paix sera retrouvée en République Centrafricaine, grâce à l'apport de la prochaine phase de sensibilisation à l'intérieur du pays. « Nous avons déjà formé des gens que nous allons déployer dans les 16 préfectures, pour aller continuer ce travail de sensibilisation. C'est un travail de longue haleine, nous le croyons, et nous savons aussi qu'avec la bonne volonté des artisans de la paix, des volontaires de la paix, nous parviendrons à assoir la paix durable en République Centrafricaine ». Le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame Gbangou, Président du Conseil d'Administration de la PCRC rappelle aux Centrafricains de surpasser leurs différends et de fixer les regards vers l'avenir. « Nous devrons accepter qu'il y'a un temps pour tout ; un temps pour se battre mais il y'a aussi un temps pour se réconcilier. Dans une famille, on peut avoir des différends, mais qu'il faut qu'on arrive à se surpasser un jour pour dire, oui, quelque chose nous a opposé, nous avons connu une incompréhension, qu'on accepte de se lever, de s'assoir autour d'une table pour régler les différends et de dire tournons la page du passé et fixons nos regards sur l'avenir ». Pour  finir, il sollicite la mobilisation de tous les acteurs et décideurs afin de ramener la paix en Centrafrique. « Les acteurs politiques de notre pays, les leaders politiques, les leaders de la société civile, les leaders religieux, tout le monde azimut doit comprendre que nous avons besoin de nous mobiliser et de nous engager pour ramener la paix dans notre pays ».

La cérémonie de lancement de cette campagne s'est déroulée le mardi 18 octobre 2016 au stade Omnisport à Bangui. L'agenda des activités prévoit des conférences débats et des activités culturelles dans les 8 arrondissements de Bangui, à Bimbo et à Bégoua les mercredi 19 et jeudi 20 octobre 2016. La clôture est prévue pour le vendredi 21 octobre 2016 toujours au Stade Omnisport de Bangui.


 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##