Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

07/12/2016 - Bangui

Les autorites locales du 5e arrondissement de Bangui appellent les habitants a une activite communautaire de desherbage


Alain Yemo, maire du 5e arrondissement de Bangui se réjouit du retour du Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame Gbangou à son domicile après plusieurs mois d’absence. Il lance un appel aux populations du 5e arrondissement de Bangui à venir massivement samedi à 6h pour désherber les quartiers. « Depuis quelques mois, par l’entremise du Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame Gbangou, des démarches ont été faites pour que les populations reviennent dans le quartier. Le Révérend a pris le devant de revenir habiter au sein de l’Eglise Elim. En notre qualité d’autorités locales, nous lançons un appel pressant à toute les populations de ce quartier de venir ensemble le samedi à 6h du matin, procéder à une activité communautaire qui est celle de désherber le quartier ». Selon celi-ci, cette activité va favoriser la cohésion sociale « … pour faciliter la cohésion sociale parce que la population va être ensemble avec leurs pairs pour procéder à cette activité ». Le maire du 5e arrondissement de Bangui est rassurant qu’à travers cette activité les populations seront amenées à retourner chez elles. «  Les populations, à travers cette activité, prendront la décision de revenir chez elles parce que le Révérend et quelques habitants sont déjà de retour ». Alain Yemo, maire du 5e arrondissement de Bangui demande aux autorités du pays d’appuyer ces populations, de part les doléances qu’elles ont émises pour les encourager à revenir dans leur quartier respectif.

Quant au Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame Gbangou, habitant du quartier, c’est à la demande des populations de la localité qu’il est revenu et à travers son retour, il veut organiser une action concertée afin d’encourager les autres à regagner leur maison « Etant revenu, à la demande des populations du 5e arrondissement de la ville de Bangui, j’ai estimé qu’il fallait une action concertée avec les autorités de l’Etat pour que nous puissions encourager les populations de cet arrondissement à revenir chez elles,surtout pour celles qui ont encore des maisons debout et habitables ». Pour celles qui n’ont plus de maison, le Président du Conseil d’Administration de la PCRC incite le gouvernement et la communauté internationale à voler à leur secours. « …pour celles qui n’ont plus de maison, notre action va être une sorte d’incitation à l’endroit du gouvernement Centrafricain, de nos partenaires au développement, de la MINUSCA qui est ici, à aider le plus vite possible ces populations à rentrer chez elles. Parce qu’il nous souviendra que le Chef de l’Etat, lors de la table ronde de Bruxelles tout dernièrement, a fait la promesse devant toute la communauté internationale qu’avant le 1er janvier 2017, les déplacés internes du site de l’Aéroport vont regagner leurs domiciles. Nous sommes aujourd’hui le 7 décembre 2016 et nous espérons que le gouvernement tiendra parole parce que c’est le Chef de l’Exécutif qui a fait cette promesse devant la communauté internationale ».

Il pense qu’il y’a un temps pour chaque chose et lance un appel aux populations du 5e arrondissement de Bangui et surtout à ceux qui ont à cœur de voir la République Centrafricaine atteindre sa restauration de venir le samedi 10 décembre 2016 à 6h dans l’enceinte de l’Eglise Elim de Bangui M’Poko afin de mener cette activité citoyenne. « Maintenant c’est à nous administrés d’être animés par la volonté de comprendre qu’il y’a un temps pour tout et à un moment on se fait assister ; mais à un moment, on doit prendre son destin entre ses propres mains. C’est pourquoi dans une action concertée, avec le Maire et le Député du 5e arrondissement de Bangui, nous avons voulu lancer cet appel à tous les administrés de la localité, et au-delà, à ceux là qui ont à cœur de voir la République Centrafricaine atteindre sa restauration à venir pour une grande action de nettoyage dans les domiciles des personnes du 5e arrondissement de Bangui qui ont quitté leurs maisons et qui se trouvent ailleurs ». Le Révérend Docteur pense que la mobilisation du samedi 10 décembre 2016 est un message pour rendre vivable leur localité. « …la mobilisation du samedi va être un message à l’endroit de tout le monde, gouvernement, communauté internationale, victimes et populations du 5e arrondissement de Bangui, pour que nous puissions rendre notre localité vivable ».

Le 5e arrondissement de la ville de Bangui est l’un des arrondissements de Bangui les plus touchés par la crise qu’a connue la République Centrafricaine



 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##