Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

15/02/2017 - Bangui

Le CIPP se préoccupe de l emploi et de l insertion des jeunes vulnérables de Bangui


Le consortium des ONG partenaires de la Plateforme des Confessions Religieuses  de Centrafrique (PCRC) a présenté le vendredi 10 février 2017, en la salle de conférence de la Faculté de Théologie Evangélique de Bangui (FATEB), le résultat de l'enquête sur l'emploi et l'insertion des jeunes vulnérables de Bangui. L'enquête, pilotée par le Partenariat Interreligieux d'Edification de la Paix en République Centrafricaine (CIPP), vise à identifier des problèmes d'emploi des jeunes de Bangui, à cartographier les acteurs publics et privés liés à l'insertion des jeunes ainsi qu'à identifier des filières porteuses d'emploi. Selon le résultat de cette enquête, les jeunes ont été facilement manipulés par les acteurs de la crise qui a secoué la République Centrafricaine parce qu'ils n'ont pas de travail. Cette jeunesse sans travail constitue une bombe qui pourra exploser à tout moment.

Margot Durin, chargée de l'appui opérationnel au sein du projet CIPP, affirme que pour ramener la paix et la cohésion sociale en Centrafrique,  il est important de trouver une solution rapide aux problèmes d'emploi de ces jeunes. « Le gouvernement et les partenaires de la République Centrafricaine  doivent  s'engager à définir  des filières qui peuvent créer des emplois en faveur des jeunes, procéder à des formations courtes, qualifiantes de ces jeunes vulnérables et les mettre sur le marché de l'emploi. Tout le monde doit s'engager dans ce processus ». En initiant cette enquête, le CIPP a initié des projets allant dans le sens de trouver quelques solutions aux problèmes de la jeunesse. Elle rassure la jeunesse quant à leur réinsertion à la suite de l'enquête. « Nous allons, dans un court délai, procéder à l'identification des bénéficiaires du projet qui seront formés dans le domaine des activités génératrices de revenus. Apres ils seront financés pour démarrer les activités. Un système de crédit épargne sera mis en place pour pérenniser les activités des bénéficiaires du projet ».

Le Directeur de l'Emploi et de la Formation professionnelle Jean de Dieu Yongondounga, apprécie la qualité du travail présenté par le CIPP qui entre dans la droite ligne de la politique du gouvernement centrafricain. « L'enquête réalisée et restituée aujourd'hui est le fruit de la coopération entre le gouvernement et les Ongs œuvrant en Centrafrique. Ces Ongs doivent soutenir et accompagner les efforts du gouvernement dans le cadre de la  reconstruction nationale ».

Le Partenariat Interreligieux d'Edification de la Paix en République Centrafricaine (CIPP) est un consortium des Ongs qui appuient la PCRC. L'enquête s'étendra prochainement dans les 16 préfectures de la République Centrafricaine



 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##