Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

27/01/2017 - Bangui

Le 40e anniversaire de la Faculte de Theologie Evangelique de Bangui (FATEB) celebre sous double signe


La Faculté de Théologie de Bangui (FATEB) a célébré ce 27 janvier 2016, son 40è anniversaire. La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence de  ladite institution en présence de plusieurs autorités religieuses et politiques tant nationales qu’internationales. Le Chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra et son Premier Ministre Simplice Sarandji ont également pris part aux festivités aux côtés du président de l’Alliance des Evangéliques en Centrafrique (AEC), le Révérend Docteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou.

La célébration de ce 40è anniversaire est placée sous un double signe : un regard rétrospectif et une vision pour l’avenir.  Pour le doyen de la Fateb Docteur Noupanga Weanzana, il est important de regarder un peu en arrière pour voir ce qui a été réalisé et le comparer avec le futur. « Pendant 40 ans la Fateb a formé des hommes de Dieu pour aller partout  annoncer l’évangile du salut. Mais  aujourd’hui, le monde et surtout l’Afrique, est dominé par des conflits multiformes. Donc il est important que l’évangile s’adapte au contexte actuel. Voila les raisons qui ont poussé les théologiens de l’espace Francophone, à organiser le deuxième colloque de Bangui autour du thème réconciliation, justice et renouvellement dans une Afrique conflictuelle et post conflictuelle : Place e l’église ».

A propos du second signe, Docteur Noupanga rappelle le rôle que l’église est appelée à jouer dans la résolution des crises. Il fait allusion à l’expérience faite par  la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC) qui,  par la médiation, a ouvert le chemin de la paix en Centrafrique. « L’Eglise en Afrique doit s’adapter a la réalité du monde actuel.  Elle ne doit pas seulement se contenter de prêcher l’évangile. Elle doit aussi mettre en place des institutions  en son sein, qui peuvent répondre aux besoins de l’actualité. Dans les années à venir  la Fateb veut s’inscrire résolument en Centrafrique dans le processus de réconciliation. Nous allons préparer  nos étudiants à devenir des acteurs de réconciliation.  Nous sommes en réflexion avec les partenaires pour instituer au sein de la Fateb un  département qui va former les serviteurs de Dieu  dans le domaine de la résolution des conflits ».

La célébration de 40è anniversaire de la Fateb s’est  soldée par la décoration des cadres de l’Alliance des Evangéliques de l’Afrique et ceux de la Fateb  au grade de Chevalier  par le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA. La Fateb a été créée en 1977 par l’Alliance des Evangéliques en Afrique (AEA).



 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##