Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires
Imprimer

  Nouvelle

21/12/2016 - Bangui

La Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC) est une marque Centrafricaine


Lors de son déplacement le 12 décembre 2016 à Rome, Son Eminence Dieudonné Cardinal Nzapalainga s’est fait accompagné de 9 enfants dont 3 catholiques, 3 protestants et 3 musulmans et 3 mamans dont une de chaque confession religieuse. Le Cardinal Nzapalainga confirme que le travail de collaboration existe toujours en Centrafrique entre les confessions religieuses. « Nous avons toujours travaillé main dans la main ici dans la PCRC qui est une marque centrafricaine. Voilà pourquoi il est normal pour moi d’amener musulmans, protestants et catholiques à ce grand événement ». Lors de cette visite, la délégation centrafricaine a visité des lieux réservés aux hautes personnalités. « …ils ont vu des choses que moi je n’ai pas vu avant. A l’occasion, nous avons visité des lieux qui sont réservés à des hautes personnalités. C’est vous dire l’importance qu’on a accordé à la République Centrafricaine et à la délégation que nous avons conduite là bas ».

Lors de la visite, la délégation centrafricaine a eu l’honneur d’être saluée et de faire une photo de famille avec le Souverain Pontife. Quand le Pape François était à République Centrafricaine, il a visité la Mosquée Centrale de Bangui, la Fateb et la Cathédrale Notre Dame Immaculée Conception de Bangui pour prouver qu’il épouse et soutien la démarche de la PCRC.

Le Cardinal Nzapalainga a profité de l’occasion pour informer de la prise de possession, le 18 décembre 2016, de la Basilique Saint André de Vallée qui lui a été confiée lors du consistoire par le Pape François. « A l’occasion de la prise de possession d’une Basilique, le Cardinal, quand il arrive, il rentre dans cette Basilique. Là, il y’a un cérémoniaire du Pape qui est choisi pour accompagner le Cardinal. Le Curé lui remet le crucifix, qu’il embrasse en signe d’amour et d’affection qu’il a pour le Christ. Il rentre en bénissant tous les chrétiens qui sont là et en recueillement pour dire, le Christ qui est présent dans le Saint Sacrément, il fait communion avec lui et il s’habille pour venir prendre la tête de la célébration avec le cérémoniaire pour dire maintenant, c’est ici que je suis envoyé ». Dieudonné Cardinal Nzapalainga rassure qu’il ne résidera pas à Rome. « Je ne vais pas résider à Rome, je résiderai à Bangui. Mais il y’a une équipe des prêtres qui est là bas qui travaillera en communion, en collaboration dans l’esprit de service avec moi depuis Bangui ».

Toutefois, dans ses précédentes interventions, le Cardinal Nzapalainga a annoncé qu’en tant que plus proche collaborateur du Saint Père, il pourra s’absenter régulièrement du pays pour des besoins de service selon ce que le Saint Père lui confiera



 
com.pcrcrca@gmail.com  |  Tél. : +236 75 05 47 67 / +236 72 25 26 38 / +236 77 08 27 68##FOOTER##